Ma bibliothèque Zéro déchet ?

En préparant mon déménagement, il y a quelques semaines, j'ai parcouru le livre de Béa Johnson "Zéro Déchet". Et je me suis demandé ce qu'il en était à la bibliothèque...Quels types de déchets produit la bibliothèque? Qu'en fait-elle? Que fait-elle pour les réduire, et les traiter?

Parmi les grands principes du Zéro Déchet, il faut :
1/Refuser tout ce qui peut l'être et dont on n'a pas besoin de s'encombrer
2/Réduire au maximum nos biens et besoins matériels produisant des déchets ou pouvant en devenir
3/Réutiliser en se tournant vers l'occasion, le "deuxième main"
4/Recycler le peu de déchets encore produits à ce stade
5/ et enfin composter ce qui reste puisqu'à ce niveau là vous ne produisez plus que des déchets naturels (alimentaires ou textiles)

Bon évidemment pris au pied de la lettre ça semble compliqué! La bibliothèque certes réduit ses besoins mais souvent faute de budget, peut éventuellement se tourner vers des dons pour réutiliser au maximum les ouvrages, et le papier se recycle et se composte.
Dans les faits, la bibliothèque n'est pas toujours bonne élève. Les plastiques et autres fournitures pour équiper les livres produisent beaucoup de déchets plastiques. La production de puces RFID et codes-barres n'est pas très écologique n'ont plus...
Cependant de plus en plus, les livres trouvent une seconde vie en étant revendus au profit de la bibliothèque, d'une association humanitaire, ou sont donnés dans d'autres services commes les écoles ou les centres de loisirs. Les magazines également sont distribués dans des lieux d'accueil du public municipaux ou cabinets médicaux par exemple. Mais tout n'est pas vendable, des livres sont souvent trop abimés pour être revendus ou donnés. Ils partent alors au "pilon" c'est-à-dire la poubelle (mais la jaune celle pour le tri!). D'autres options s'offrent aussi aux bibliothèques comme Recyclivres qui se proposent de récupérer les ouvrages partant au pilon pour un tri ultime. Beaucoup d'autres associations les acceptent comme Bibliothèques Sans Frontière, Emmaüs, les ressourceries etc... Enfin, on peut aussi partager son livre, le déposer dans une boîte à livres ou encore lui offrir un voyage via du book crossing.